Témoignage de Christine BIZOT

jeudi 19 avril 2018 - Mise à jour : mardi 24 avril 2018

Mots-clés : Témoignages

Christine est animatrice du Conseil Citoyen de Chenôve, salariée de la MJC. Elle nous livre un court témoignage de son vécu dans cette instance de participation auprès des habitants de quartiers « sensibles »

 

 

« Au cours de ce cycle de formation [dispensé par Trajectoire-Ressources aux membres des Conseils Citoyens et  aux animateurs, ndlr], en écoutant, en travaillant avec les autres conseillers citoyens, j’ai approfondi, vraiment ressenti les quartiers nommés, populaires, prioritaires ou sensibles. Pour ma part, je préfère le mot « sensible ». Il définit pour moi cette sensibilité (bien sûr à contresens de sa définition initiale) mise à vif dans ces quartiers où le beau, la tendresse, les lignes arrondies, les couleurs de la nature manquent terriblement. Comment pour les habitants s’émouvoir quand le manque est si grand ? Ce cycle de formation nous a fait travailler sur le lien humain, CAD mettre les habitants au centre de cette insuffisance, dans leurs compétences à améliorer leurs conditions, leurs cadres de vie. Personne ne sait à leur place ce qui est le mieux pour eux. Et bien sûr, il est nécessaire que ce savoir soit partagé, entendu, parlé et soutenu par les collectivités territoriales pour aboutir à l’intérêt commun. »

 

 


Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le :